Le vieux phare d'O

De Marêva Boureau et Karine Dubé
avec Marêva Boureau et Christophe Hamon
mise en scène Karine Dubé


Spectacle :  pièce écologique jeune public à partir de 3 ans
(en test sur différentes tranches d'âge)

Jauge modulable. Adaptation groupes scolaires. 

Durée : 40mn
Lumière :  alimentations 16A, éclairage avec 3 douches
Son : 1 PC et 1 enceinte
Espace scénique : 10m² minimum

Spectacle sous forme d'un conte poétique muet, à partir de 3 ans. Démarche artistico-écologique en lien avec la pollution, notamment des océans. Une œuvre muette faite de douceur, de couleurs et d'amour qui fera se rencontrer un vieux marin solitaire et une créature étrange, mi-déesse mi-poisson. 

DIFFUSION PREVUE AUTOMNE 2022

La pièce est une bouteille à la mer. Montrer aux enfants pour démontrer aux adultes. Défier, à notre échelle, le délire du tout jetable, tout plastique, et la pollution marine qui en découle. Et parler aussi du rapport homme/animal, de la solitude, de la différence et de l'amitié. Le vieux phare d'O c'est un peu tout ça à la fois, et c'est le fruit d'une écriture à quatre mains, le fruit surtout d'une symbiose entre deux imaginaires farfelus et bigarrés animés des mêmes ressentis et des mêmes inquiétudes.


Eustache, un vieux marin solitaire, vit dans un lieu bien étrange ; un phare rempli d'eau où s'entassent détritus et déchets plastiques en tout genre. Désespéré par cette pollution incessante, Eustache tente jour après jour de nettoyer cet océan autrefois grouillant de vie. Il réussit même, un peu maladroitement, à préserver quelques poissons d'une disparition imminente. Mais la tâche est longue et difficile. Pendant sa quête, Eustache sauve Samqwan, poisson-déesse prisonnière de cet amas de débris mortels rejetés par les humains. Ensemble, homme et créature marine vont tisser une relation particulière et tenteront l'impossible : redonner vie à la mer.

Avec poésie et tendresse, ce jeune public empreint de fantaisie est pensé pour emporter petits et grands dans les abysses d'un lieu incongru où l'océan se meure. Au détour d'une gestuelle entièrement muette, les essais souvent cocasses d'un vieux marin grognon pour sauver son univers maritime en perdition se succèderont. Le cadre, fantasmagorique et coloré, sera constitué de poissons en papier ou carton fin et souple, de déchets, d'un grand bocal en verre, d'une échelle en bois, d'une structure parapluie rappelant un phare ou pendent des poissons et d'une malle immense remplie d'objets bizarres. 

La tâche d'Eustache est difficile ; nettoyer la mer, la nature, mais surtout nettoyer l'humanité de sa bêtise. Car dans ce phare asphyxié par le plastique, homme et poissons suffoquent ensemble et perdent leur liberté. Samqwan (eau, océan en langue autochtone mi'kmaq) poisson-déesse mais avant tout métaphore de cette vie marine meurtrie, aura un double impact : sensibiliser Eustache à la cause écologique mais également à la protection animale. L'enjeu premier est évidemment la question environnementale, le développement durable et notamment la préservation des fonds marins.

Le spectacle est construit autour de la pollution des océans et en montre les effets, mais pas seulement, puisqu'il propose aussi une issue possible. Le vieux marin ne fait pas "que" nettoyer indéfiniment sa mer de plastiques, il tisse un lien avec une créature marine et lui sauve la vie tout en l'aidant à retrouver sa liberté. En faisant appel à l'imaginaire très subtil et poétique des enfants, la pièce est construite exactement comme un conte. La frontière entre réalisme et fantastique est volontairement fine et abstraite. D'abord émerveiller les sens, puis éclairer les consciences. Le spectacle est muet et empreinte un humour clownesque dans le mime et la répétition. C'est une légèreté nécessaire dans un sujet d'actualité ô combien pesant. 

Résidences :

- 14 au 18 février 2022 // Espace Montluc - St-Etienne-de-Montluc
- 28 au 31 août 2022 // Théâtre La Ruche - Nantes // SORTIE DE FABRIQUE 31.08 A 15H

Programmation :

- samedi 18 février 2023 à 16h // Espace Montluc - St-Etienne-de-Montluc

En savoir plus

Approfondir la pièce, connaître les conditions techniques précises, 
les conditions financières, les prochaines dates ;

Marêva Boureau // chargée de production
07 69 07 57 64
ciebdsauvages@gmail.com